La lutte contre la précarité alimentaire

Corps

La Banque Alimentaire de la Somme, acteur majeur dans la lutte contre la précarité

La Banque Alimentaire de la SOMME, constituée principalement de bénévoles, collecte gratuitement, tout au long de l'année, des denrées alimentaires.

Un homme dans un entrepot

Elle les transporte, les stocke et les partage dans le Département entre 67 associations partenaires, délégations de la Croix Rouge Française et Centres Communaux d'Action Sociale.

Ces associations les redistribuent ensuite aux plus démunis inscrits auprès d'elles.

Nos actions au quotidien 

Collecter

Un hangar Géant Casino

Tous les jours, du lundi au vendredi, les salariés et bénévoles de la BA80 assurent une tournée auprès des grandes et moyennes surfaces commerciales d'Amiens et de sa proche banlieue afin de récupérer des denrées alimentaires. Il s'agit de la ''ramasse''.

Trier

Un Gilet Orange en train de trier

Les règles d'hygiène et de sécurité alimentaire s'appliquent à la Banque Alimentaire comme à n'importe quel professionnel de l'alimentaire. 

A l'arrivée des camions en provenance des grandes et moyennes surfaces (GMS) commerciales, tous les produits collectés font l'objet d'un tri afin de vérifier les températures des produits frais et les éventuelles dates limites de consommation.

Le responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire et ses adjoints veillent et tout produit non conforme est irrémédiablement «écarté». Les autres denrées sont rapidement distribuées à nos associations partenaires.

Stocker

Les produits frais dans une chambre froide positive (+2°) 

Stocker des produits frais

Les surgelés dans une chambre froide négative (-21°) 

Stocker des produits surgelés

Les produits secs sur des racks où nous pouvons stocker 400 palettes 

Stockage dans des racks

Distribuer

Deux hommes procèdent à la distribution

Du lundi au vendredi, les salariés et bénévoles de l'entrepôt préparent les palettes de marchandises à distribuer aux associations, aux délégations de la Croix Rouge et aux centres communaux d'action sociale, et ce en fonction du nombre d'inscrits dans leurs entités.

Un planning journalier a été établi afin que chacun se présente à tour de rôle et ainsi éviter tout encombrement et permettre un écoulement des marchandises le plus fluide possible.

Un règlement strict a été établi pour la circulation des personnes et des véhicules au sein de l'entrepôt.

Un protocole sécurité chargement-déchargement a été signé avec les partenaires.

Ressources utiles